Quels sont les critères de recherche d’un bon emplacement commercial ?

La recherche d’un commerce c’est avant tout l’enjeu autour du choix de l’emplacement commercial. En effet, l’emplacement est le critère capital qu’il convient à tout prix de prendre en compte avant d’opter pour les murs commerciaux de votre choix. Aussi, un bon emplacement commercial c’est celui qui satisfaits les différents critères de sélection : adaptation à l’activité, situé dans une rue commerçante qui attire un flux de clientèle régulier et surtout avoir des performances de point de vente maximales.

Voici en quelques étapes comment optimiser votre recherche d’un bon emplacement commercial ?

Étape 1 : Mettre les caractéristiques du local en première ligne de sélection

Vos recherches commencent autour d’une zone cible bien définie regroupant un nombre important de murs commerciaux potentiel. Pour aller à l’essentiel, commencez par déterminer les caractéristiques de l’emplacement commercial que vous visez.

Votre sélection devra prendre en considération en premier lieu : 

  • La position géographique des murs commerciaux ;
  • Les équipements présents sur place ;
  • Les surfaces de vente et de stockage mises à disposition ;
  • L’agencement du local et matériels disponibles ;
  • La visibilité du point de vente ;
  • Le coût d’acquisition : prix et éventuels travaux à réaliser.

Étape 2 : Prendre en compte le flux de mobilité à proximité du point de vente potentiel

Les flux de mobilité c’est ce qui va nous donner une idée du potentiel à tirer de chaque point de vente selon son volume, sa fréquence et le profil des passants à proximité de l’emplacement. C’est aussi le meilleur moyen de connaître à la fois du nombre de personnes qui sont ou non de passage régulièrement dans le quartier mais également des tranches horaires les plus pratiquées. On peut également déterminer l’existence ou non d’une saisonnalité dans la quantité de passage à proximité de la position géographique en question.

Etape 3 : Analyser la zone de chalandise combinée avec l’indicateur de performance de l’emplacement commercial

En plus du flux de mobilité, les zones de chalandises permettent de mettre en place un deuxième critère de sélection. Vous pourrez alors faire le tri en prenant en considération « la composition de la population touchée par l’emplacement ».

Pour ce faire, vous devrez effectuer un calcul simple des zones de chalandises propre à chaque point de vente potentiel afin de pouvoir d’évaluer le potentiel de l’emplacement en vous basant sur :

  • Les spécificités de votre activité ;
  • La population déjà établie dans cette zone et celle qui constitue un passage constant ;
  • Ainsi que l’environnement commercial.

Etape 4 : l’analyse de l’environnement concurrentiel

Vous le savez, votre activité risque d’être influencée par la présence de concurrents installés pas loin de votre emplacement de prédilection. Aussi, vous devrez étudier ce qui vous permettra de sortir votre épingle du jeu afin de conserver cet emplacement dans votre sélection :

  • L’ancienneté de votre/vos concurrents ;
  • La notoriété acquise auprès de sa clientèle et sa réputation dans la zone ;
  • La qualité de cet emplacement ;
  • La santé financière de vos concurrents ;
  • Etc.

Pour finir, gardez en tête que lors du lancement d’un nouveau commerce, le choix de l’emplacement demeure une décision clé qui reste lourde de conséquences.

Laisser un commentaire