Tourisme vert pour tous et troisième roue

tourisme vert

L’association des Gîtes de France de l’Hérault lance, ce 4 juin, une opération originale baptisée « Tourisme Vert pour Tous ».

C’est sous l’impulsion de Rick Douze, propriétaire d’un gîte classé Tourisme & Handicap au sein d’une exploitation maraîchère bio que l’idée d’équiper les propriétaires de structures accessibles de troisième roue.
Rick Douze trouvait que les personnes en fauteuil roulant devaient pouvoir visiter son exploitation et même ramasser les légumes de l’exploitation. La troisième roue est un dispositif que l’on place à l’avant de son fauteuil roulant manuel, soulevant les petites roues avant et transformant son fauteuil en fauteuil 3 roues.
Les avantages sont multiples : pour les paraplégiques ou assimilés, les qualités de roulage sont multipliées et les territoires jusque-là inaccessibles du fait de leur nature le deviennent (chemins de terre, caillouteux, sablonneux…).
Pour les personnes ne pouvant que peu ou pas pousser leur fauteuil, la troisième roue facilite grandement la poussée du fauteuil par une tierce personne.

Fort de ces constats, Rick Douze propose à Dominique Dupeyroux, directeur l’association pour l’Hérault de pouvoir équiper les adhérents volontaires labellisés T&H.; L’idée est alors présentée au conseil d’administration de l’association des Gîtes de France de l’Hérault et fait son chemin. Le matériel est choisi et présenté : il s’agit du Stricker LOMO, modèle adaptable à la plupart des fauteuils roulants manuels.
La démarche des Gîtes de France est logique : si des gîtes sont labellisés T&H; en campagne, autant rendre celle ci plus accessible et permettre aux clients PMR en fauteuil de mieux découvrir le terroir.
Vingt Stricker LOMO ont été remis aux propriétaires volontaires et labellisés T&H; (catégorie handicap moteur). Ceux-ci s’engagent à mettre à la disposition gracieusement ces troisièmes roues et à en assurer l’entretien.
De son côté, l’association des Gîtes de France de l’Hérault finance la quasi-totalité des coûts et met en place, à partir du 4 juin, un site internet (http://www.tourisme-vert-pour-tous.com) pour la promotion de cette opération, pour l’instant unique en France, mais qui pourrait faire tache d’huile.
Car labelliser des hébergements en milieu rural, c’est bien ; faciliter son accessibilité, c’est mieux.